Bienvenu à notre portail du developpement communautaire...

Pour la première fois dans les années 90, lorsque la Banque Mondiale a exprimé ses préoccupations sur les questions environnementales, il a aussitôt paru étrange que le financier mondial était sérieux…Au fil du temps, à travers quelques formes d'engagements institutionnels et d’intérêts pour la recherche à l'évaluation d'impact environnemental dans le développement, et puis plus tard sur le lancement du département développement écologiquement et socialement durable (DESD), nous pouvons enfin commencer à accepter sa résolution dans le changement de paradigme se produisant devant nos yeux.

Combien de temps a-t-il pris à la communauté des bailleurs de fonds pour comprendre qu'aucun développement ne peut se produire si la composante environnementale n'est pas prise en charge correctement?
Qu'est-ce que l'aide incontrôlée fait subir à notre potentiel de développement endogène?

En quoi l’éducation, la formation et les modèles similaires d'apprentissage sont vitaux pour le développement communautaire?

Quelles sont les caractéristiques démographiques et socio-économiques des producteurs en Afrique en général?
Pourquoi, en dépit des milliards de dollars investis dans l'arène de la production agricole, il y a encore des prévisions évidentes de pénuries alimentaires?

Peut-on assimiler la production à la productivité?
La réponse aux questionnements ci-dessus conduit tout droit 'à ce qu'on appelle les décennies perdues du développement...En effet comprendre à chaque niveau du problème comment aborder les aspects critiques des processus organisationnels et méthodiques, est le travail auquel COMENGIP s’est consacré depuis le milieu des années 90, à travers un partenariat diversifié et flexible tout au long de la chaîne de valeur propre au développement agricole et rural.